Avec l’impôt sur les sociétés qui ne cesse de peser lourd dans la balance, les sociétés prennent la décision de partir à l’étranger. C’est de cette manière qu’ils débarquent dans diverses juridictions largement attractives.

23 juridictions vous ouvrent les bras

Bercy serait sur le point de réfléchir à une baisse éventuelle de l’IS, mais cela ne concernerait pas toutes les entreprises. La réduction ne sera dans tous les cas jamais suffisante pour espérer rivaliser avec des juridictions très appréciables qui ont pris la décision de supprimer les impôts. L’environnement pour les sociétés offshore est donc beaucoup plus sympathique, d’où l’intérêt de se focaliser pleinement sur les diverses propositions. Il y a près de 23 pays susceptibles d’accueillir votre structure ainsi que votre compte bancaire. Il sera judicieux de procéder à une sélection en fonction de quatre critères. Le premier concerne le pourcentage d’impôts, la possibilité de conserver l’anonymat, le montant du capital minimum ainsi que la comptabilité.

Aucune imposition et la comptabilité n’est pas obligatoire

En regardant avec une attention particulière chacune de ces informations, vous aurez la capacité d’effectuer un tri important en sélectionnant uniquement les zones répondant à vos attentes. Celles-ci ont généralement la possibilité de ne pas vous imposer une comptabilité ni un capital minimum tout en vous proposant l’anonymat et 0% d’impôts. Ces juridictions sont les plus attrayantes, il s’agit notamment de Hong Kong. Cette plateforme est reconnue dans le monde entier pour sa puissance économique. Les infrastructures sont directement rangés dans le haut de gamme, ce qui vous offre un environnement agréable pour évoluer. Vous ne serez impacté par aucune imposition puisque les activités se dérouleront en dehors du territoire.

Délocaliser votre entreprise pour jouir de points forts

L’Écosse présente aussi des avantages, car cette juridiction est sans doute l’une des plus plébiscitées en matière de régime fiscal. Vous aurez la chance d’exercer une activité légale sans être impacté par une éventuelle restriction. En parallèle, les experts en sociétés offshore recommandent l’Angleterre, ce pays aura l’occasion d’accueillir votre compte bancaire ainsi que le siège social de votre établissement. Cette quatrième puissance économique mondiale dispose d’un système fiscal extrêmement attractif.

Avec un tel environnement, vous avez l’assurance de jouir d’un véritable confort qui vous permettra de concrétiser votre projet tout en réduisant les dépenses fiscales. Ces dernières ont largement la capacité de plonger une entreprise dans le rouge, il est donc nécessaire de choisir avec minutie votre juridiction.

Laisser un commentaire